Système scolaire au Québec

0
3390
Système scolaire au Québec

Le système éducatif québécois comporte quatre ordres d’enseignement : le primaire (incluant l’éducation préscolaire/la maternelle), le secondaire (incluant la formation générale et la formation professionnelle), le collégial (incluant la formation pré-universitaire et technique) et l’enseignement universitaire.

 

DURÉE DES ÉTUDES
Niveau d’études
Nombre d’années
Préscolaire
1 à 2 ans
Primaire
6 ans
Secondaire
5 ans
Collégial (cégep)
2 à 3 ans
Baccalauréat
3 à 4 ans
Maîtrise
2 ans
Doctorat
3 ans ou +

Source : MIDI

Environ 1,8 million de personnes sont inscrites à l’un ou l’autre à temps plein ou à temps partiel.

À part, le réseau éducatif public qui couvre l’éducation préscolaire jusqu’à l’enseignement universitaire, il existe également au Québec un réseau d’établissements privés reconnus par les Ministères (y compris le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport et par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de la Science) qui offrent les programmes d’études officiels.

Portrait du système scolaire québécois

Au Québec, la fréquentation scolaire est obligatoire pour tous les jeunes de 6 à 16 ans.

À l’exception de l’enseignement universitaire, les services éducatifs sont gratuits pour les résidents du Québec, ce qui n’empêche pas le gouvernement d’offrir aux élèves une aide financière sous forme de prêts et de bourses.

 

Enseignement primaire

Dès l’âge de 5 ans, les enfants fréquentent l’éducation préscolaire, c’est-à-dire la classe maternelle, pendant une année. L’enseignement primaire couvre six années d’études, à l’exclusion de l’éducation préscolaire.

Au primaire, l’enseignement est offert en français, en anglais ou dans les langues autochtones.

 

Enseignement secondaire

L’enseignement secondaire va de la première à la cinquième année et il est offert en français ou en anglais. Les études primaires et secondaires totalisent donc onze années d’études.

Selon le programme d’études choisi, l’élève peut choisir d’accéder à la formation professionnelle à partir de la 3e, de la 4e ou de la 5e secondaire, pour l’apprentissage d’un métier. Cette formation qui dure généralement de 6 mois à 2 ans, est constituée à 75-80% de pratique et 20-25% de théorie.

Cette formation conduit à l’obtention du diplôme d’études professionnelles (DEP) qui permet d’accéder directement au marché du travail.

Quant à ceux et celles qui demeurent au programme secondaire général et qui obtiennent leur diplôme d’études secondaires (DES), ils ont accès à des programmes d’études collégiales, donnés au Québec par un type d’établissement unique au monde, le Collège d’enseignement général et professionnel ou Cégep.

Généralement, suite à un DEP un élève peut accéder à une Attestation de Spécialisation Professionnelle (ASP). Ce diplôme a une durée de 450h soit environ 3 à 4 mois et permet de se spécialiser à une branche dans le domaine souhaité.

 

Enseignement collégial

Le réseau collégial offre des programmes pré-universitaires et techniques. Le programme pré-universitaire général, d’une durée de deux ans, permet l’accès aux programmes universitaires, alors que le programme technique, d’une durée de trois ans, mène à des emplois de techniciens ou de technologues, mais peuvent aussi être suivis d’études universitaires. Ces deux types de programmes conduisent à l’obtention d’un diplôme d’études collégiales (DEC).

Il existe aussi des programmes courts, de type technique qui ne comportant pas les matières de bases (français, anglais, éducation physique et philosophie), menant à une attestation d’études collégiales (AEC). Ces diplômes d’une durée de formation de 1 an et demi et est offerts en continu, s’adressent normalement aux étudiants adultes (18 ans et plus) et ayant quitté les études depuis au moins deux ans ou encore à des candidats possédant déjà un diplôme d’études collégiales. Cette formule a été conçue pour répondre à la demande du marché du travail.

Il existe également les DEC Intensif sous une formule condensée qui se donne généralement en 2 ans en continue. Certains programmes peuvent être offerts selon cette formule.

Enfin, chaque Cégep développe ses propres programmes d’attestations selon la demande et certains Cégeps offrent aussi le baccalauréat international.

Au collégial tout comme à l’université, l’étudiant ou l’étudiante peut choisir l’anglais ou le français comme langue d’enseignement selon l’établissement qu’il ou elle fréquente.

 

Enseignement universitaire

Afin d’accéder aux programmes universitaires, il faut détenir soit un DEC soit en étant un candidat adulte (avoir 21 ans et plus, détenir un DES et avoir arrêté les études depuis au moins deux ans). Il sera exigé à un demandeur adulte de suivre des cours compensateurs (cours de niveau collégial suivis soit au Cégep soit à l’université) qui seront déterminés en fonction du diplôme choisi. Il est donc essentiel de s’informer sur les conditions d’admission à l’université choisie et au programme voulu.

Au Québec, l’enseignement universitaire est divisé en trois cycles d’études :
Le premier cycle conduit à l’obtention d’un baccalauréat universitaire qui se prépare en 3 ou 4 ans d’études à temps plein, selon le domaine d’études. Cette formation est 100% théorique mais certains programmes proposent des stages. Le baccalauréat universitaire permet à l’étudiant d’accéder au marché du travail ou de poursuivre des études de deuxième cycle de l’université.

Il existe des programmes courts d’un an pour l’obtention d’un certificat, sont également offerts au premier cycle. Le cumul de trois certificats peut mener à l’obtention d’un baccalauréat, cela demande de respecter plusieurs conditions.

Pour accéder au deuxième cycle, il faut détenir un diplôme de baccalauréat ou l’équivalent et avoir conservé une certaine moyenne tout au long de ses études. Cette formation conduit à l’obtention d’une maîtrise, d’une durée de deux années d’études à temps plein y compris la rédaction d’un mémoire ou l’accomplissement d’un stage, selon que la maîtrise est orientée vers la recherche ou la pratique.

Aussi, il existe des programmes courts d’un an, sanctionnés par un diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) ou un certificat de deuxième cycle sont aussi offerts au deuxième cycle.

Enfin, le troisième cycle qui est le doctorat prépare notamment à une carrière de chercheur. Les étudiants doivent acquérir 90 crédits à ce cycle pour obtenir leur doctorat après environ trois années d’études à temps plein, y compris la rédaction d’une thèse.