Recrutement de plus de 400 infirmières et infirmiers de France au Québec en 2019

0
2184

Le Québec se tourne à nouveau vers la France pour faire face à la pénurie de personnel infirmier dont souffre grandement le système québécois de santé depuis quelques années. Avec presque 10 % des postes d’infirmiers et infirmières qui sont vacants au Québec, on annonce que plusieurs établissements de soins de santé du Québec, dont le tout nouveau Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) s’accordent pour accélérer le recrutement d’infirmières et infirmiers venus de France.

 

Recrutement massif des infirmiers et infirmières au Québec

Le Québec accueillera plus de 400 infirmiers et infirmières français en 2019 pour répondre à un besoin urgent de certains de ses hôpitaux. Selon la presse locale, le directeur du CHUM déclare que pour ne pas retarder l’ouverture de certains départements du nouvel hôpital, le CHUM envisage de recruter jusqu’à 500 infirmières dans les années à venir. Il confirme également que la situation des effectifs est pareille dans tous les hôpitaux québécois et que la pénurie se généralise alors que la province n’arrive plus à satisfaire la demande.

Radio-Canada nous apprend que les équipes de recrutement du CHUM ainsi que plusieurs autres établissements de soins de santé du Québec se tournent vers France, lors d’une campagne de recrutement bien coordonnée par Recrutement santé Québec à Paris la fin du mois, pour chercher plus d’infirmières praticiennes à embaucher. Dans le cadre des Journées Québec, on y compte cet hiver pas moins de 14 établissements comparativement à 7 établissements qui s’étaient rendus en France au printemps dernier.

Cette année, l’événement se tiendra à Paris du 26 novembre au 07 décembre 2018, en vue de recrutement pour différentes régions de la Province. Alors, si vous êtes une infirmière ou un infirmier désirant venir travailler au Québec, vous pouvez vous inscrire à ces journées ici

Le Québec intensifie son recrutement d’infirmières françaises

 

Expériences passées avec les infirmières françaises

Après le recrutement à l’automne dernier de 50 infirmières françaises pour travailler au Québec dont plus de la moitié ont été embauchées au CHUM. Certains responsables dans le système de santé québécois déclarent que les expériences précédentes de recrutement en France ont été concluantes. D’autres ont aussi déclaré que la formation des infirmières françaises était similaire à celle offerte dans les universités ici au Québec.

Il est à souligner que le Québec est  la seule province au Canada où le baccalauréat n’est pas exigé dans la profession infirmière. Ce qui joue en faveur des infirmières françaises en raison de leur formation universitaire par rapport aux infirmières techniciennes formées dans les cégeps québécois. Ceci-dit, l’embauche d’infirmières françaises au Québec est sujet à controverse dans le milieu de santé québécois.

Selon plusieurs témoignages, les infirmières françaises s’y plaisent dans le secteur québécois de la santé et adorent notre belle Province. Aussi, le coût de la vie à Montréal est considérablement moins élevé que dans les grandes villes françaises. De plus, les infirmières gagnent annuellement en moyenne 16 000 $ de plus que celles qui font le même travail en France, selon les données de l’Organisation de coopération et de développement économiques.