Études au CanadaÉtudier au QuébecÉtudier en AlbertaÉtudier en Colombie-BritanniqueÉtudier en Ontario

Classement des meilleures universités canadiennes en 2018

Le QS World University Rankings® 2018 est disponible et nous dévoile 26 universités au Canada qui figurent parmi les meilleures au monde. Parmi cette sélection, 4 universités sont classées parmi les 100 premières au monde, alors que 9 autres universités canadiennes se classent parmi les 300 premières.

Si vous planifiez d’étudier au Canada, voici plus de détails à examiner, en commençant par le top 10 du pays :

1. Université de Toronto

Université de Toronto
University of Toronto

L’Université de Toronto, qui dépasse l’Université McGill pour être classé comme la meilleure université canadienne, se place au 31ème rang au monde cette année. Créée en 1827, l’Université de Toronto compte environ 88 700 étudiants dans ses trois campus de Toronto et est réputée pour ses innovations dans la recherche, comme les découvertes d’insuline et de cellules souches.

2. Université McGill

Université McGill
McGill University

Classée en 32ème position dans le monde en 2018, l’Université McGill a été fondée en 1821 et compte environ 40 500 étudiants, dont 25% sont internationaux. Située à Montréal, l’université possède le plus grand nombre de boursiers de la fondation Rhodes (142) et de lauréats du prix Nobel (12) parmi toutes les universités canadiennes.

3. Université de la Colombie-Britannique

Université de la Colombie-Britanniqu
University of British Columbia

L’Université de la Colombie-Britannique a reculé de 6 places pour occuper le 51e rang mondial cette année, mais reste néanmoins la troisième université de premier rang au Canada. Située à Vancouver et Kelowna en Colombie-Britannique, l’université compte environ 62 900 étudiants, dont 14 434 étudiants internationaux de 162 pays différents.

4. Université de l’Alberta

Université de l'Alberta
University of Alberta

En gagnant 4 places pour rejoindre le 90ème rang dans le monde avec l’Université Corée du Sud, l’Université de l’Alberta fondée en 1908, est principalement basée à Edmonton. L’université regroupe 37 830 étudiants de 143 pays et a suscité un impact annuel de 12,3 milliards de dollars canadiens sur l’économie de l’Alberta.

5. Université de Montréal

Université de Montréal
Université de Montréal

Classée au 130e rang dans le monde, l’Université de Montréal est l’université francophone la mieux classée du Canada et l’un des 10 meilleurs employeurs de la région de Montréal. L’université a été créée en 1878 et est l’une des universités canadiennes les plus actives en recherche, avec des revenus de recherche de plus d’un demi-milliard de dollars canadiens.

6. Université McMaster

Université McMaster
McMaster University

L’Université McMaster, qui occupe le 140e classement dans le monde, a été fondée en 1887 à Toronto, mais a été déménagée à Hamilton (Ontario) en 1930. McMaster abrite 70 centres et instituts de recherche et est particulièrement reconnue pour son école de Médecine.

7. Université de Waterloo

Université de Waterloo
University of Waterloo

Également située en Ontario, l’Université de Waterloo est classée 152e au monde cette année et est l’une des plus jeunes de ces meilleures universités au Canada, qui a ouvert ses portes aussi récemment qu’en 1957. Aujourd’hui, elle compte 36 670 étudiants, dont 37% des étudiants diplômés venant de l’extérieur du Canada.

8. Université Western

Université Western
Western University

Classée au 210ème rang dans le monde aux côtés de l’Université belge d’Anvers, l’Université Western est située à Londres, en Ontario. Auparavant connue sous le nom de « University of Western Ontario », l’université a été fondée en 1878 et compte maintenant environ 28 800 étudiants.

9. Université de Calgary

Université de Calgary
University of Calgary

L’Université de Calgary occupe le 217e rang au monde en 2018, en baisse par rapport à l’année dernière, mais figure néanmoins l’une des 10 premières universités canadiennes. Fondée en 1966, l’université compte cinq campus, dont un au Qatar, et a été le lieu de naissance d’une variété d’inventions importantes, y compris les neuropuces.

10. Université Queen’s

Université Queen's
Queen’s University

L’Université Queen’s est classée 224e au monde en 2018, elle est l’une des plus anciennes universités au Canada, créée en 1841 – 26 ans avant la création du Canada. Aujourd’hui, l’université compte environ 22 461 étudiants, dont 10% sont des étudiants internationaux.

Les meilleures universités au Canada …

11. Université Simon Fraser (Colombie-Britannique) – classée 245e au monde.
12. Université Dalhousie (Nouvelle-Écosse) – classée au 279e rang mondial.
13. Université d’Ottawa (Ontario) – classée 28ème au 28ème rang mondial.
14. Université de Victoria (Colombie-Britannique) – classée 346ème au monde.
15. Université Laval (Québec) – classée 378ème au monde.
16. Université Concordia (Montréal, Québec) – classée 431-440 dans le monde.
17. Université York (Toronto, Ontario) – classé 441-450 dans le monde.
18. Université de la Saskatchewan (Saskatchewan) – classé 451-460 dans le monde.
19. Université de Guelph (Ontario) – classé 491-500 dans le monde.
20. Université du Québec (Québec) – classé 501-550 dans le monde.
21. Université du Manitoba (Manitoba) – classé au 551-600 au monde.
22. Université de Sherbrooke (Québec) – classée au 601-650 au monde.
23. Université Carleton (Ottawa, Ontario) – classé 651-700 dans le monde.
23. Université de Windsor (Ontario) – classé 651-700 dans le monde.
24. Université Memorial de Terre-Neuve (Terre-Neuve-et-Labrador) – classé 701-750 dans le monde.
25. Université Ryerson (Toronto, Ontario) – classé 801-1000 dans le monde.

Source: TopUniversities

Études de santé : intéressantes et difficiles à la fois ?

Ce n’est pas parce que vous intégrez une des meilleures facultés de médecine que vous aurez pour autant plus de facilité à réussir votre première année. On parlera ici de PACES (première année commune aux études de Santé). En effet, que vous ayez envie de devenir médecin généraliste, sage-femme ou encore dentiste, il faudra passer par ce tronc commun !

Sachez que seuls 15% des étudiants réussiront le concours en fin de cette première année. On parle bien sûr ici du numerus clausus, tant redouté de tous les étudiants en 1ère année de médecine. Même si vous avez bien travaillé toute l’année mais que vous échouez à ce concours, vous êtes bon pour recommencer votre année, à la condition que ce soit votre première échec ! En effet, il est possible de faire seulement deux PACES. Au-delà, il faudra penser à revoir votre orientation professionnelle.

Comment réussir au mieux votre première année de médecine ?

Pour réussir au mieux cette première année, voici quelques bons conseils que vous pourriez suivre :

  • Essayez de vous mettre dans le bain dès le jour de la rentrée et ne lâchez rien jusqu’au jour du concours. Vous devrez peut-être vous priver de vacances, de fêtes d’anniversaire, de grasses matinées… Mais dites-vous que c’est pour la bonne cause, vous vous rattraperez ensuite. Une fois que vous aurez passé ce premier cap, vous aurez moins le nez dans les livres. Et pour cause : vous passerez du temps à l’hôpital, en stage. Vous continuerez à apprendre mais ce sera différemment.
  • Travaillez à plusieurs. Ainsi, quand l’un d’entre vous aura une baisse de motivation ou un coup de blues, vous saurez le remonter à la surface et le remotiver. Il sera important d’apprendre à se connaître et découvrir comment chacun fonctionne pour optimiser le travail commun.
  • Essayez de vous faire des amis chez les étudiants des années supérieures. Ils pourront ainsi vous être de bon conseil et vous aider à anticiper au maximum cette année qui sera à la fois périlleuse et vitale pour votre future carrière professionnelle.
  • De temps en temps, vous vous sentirez saturé et plus rien ne rentrera dans votre tête. C’est normal et cela peut arriver même si vous y passez du temps et que vous rabâchez votre travail. Ce sera le signal qu’il est grand temps de prendre l’air, de faire autre chose. Parfois, il suffira juste de vous changer les idées pendant une heure pour recharger complètement les batteries. À votre retour, vous verrez que ça ira bien mieux.

Vous le savez, les études de médecine sont à la fois passionnantes, riches et variées. Si, au début, vous ne verrez pas le jour et passerez tout votre temps dans les livres, cela ira mieux au fil des années. Peu à peu, les stages à l’hôpital prendront le pas sur les cours en amphithéâtre. Vous continuerez à apprendre bien sûr, mais ce sera différent. Vous serez au contact des malades et des médecins déjà en place. Vous verrez que ce sera encore plus intéressant.

Bref, vous l’aurez compris, il n’est pas question de louper votre année de PACES. À la limite, vous pourrez la recommencer une seconde fois mais pas plus. Si cela arrivait, ne vous découragez pas. Dites-vous que vous avez déjà vu le programme, donc ça ne peut qu’aller mieux. Mais si vous n’avez pas envie d’en arriver là, vous pouvez très bien préparer votre PACES dès votre année de terminale S. On parlera ici de prépa médecine Paris par exemple. Cependant, il ne faudra pas que cela aille au détriment de votre réussite au bac.

Pourquoi préparer sa PACES dès la Terminale S ?

En décidant de suivre ces cours, vous apprendrez déjà une bonne méthode de travail. Il faudra savoir travailler efficacement si vous ne voulez pas vous retrouver noyé.e sous les bouquins. Vous aurez aussi la possibilité de vous préparer psychologiquement à la fac de médecine. Et là encore, le mental sera très important. Comme le niveau du PACES augmente alors que celui de la classe de terminale a tendance à baisser, une mention au baccalauréat ne vous suffira pas à atteindre le haut du classement. Mais encore une fois, vous ne profiterez réellement de cette préparation à votre première année de médecine que si elle ne vient pas mettre en danger votre bac.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

bloqueur de publicité détecté

Pour accéder à votre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicité