Immigration au Canada

401 000 immigrants attendus en 2021 au Canada

> 411 000 en 2022 et 421 000 en 2023

Le 30 octobre 2020, le nouveau ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté a déposé le plan des niveaux d’immigration de 2021-2023. Ce plan ouvre la voie à une augmentation des cibles d’immigration afin d’aider l’économie canadienne à reprendre à la suite de la COVID-19, de stimuler la croissance future et de créer des emplois pour les Canadiens de la classe moyenne.

Alors que le plan précédent fixait les objectifs à 351 000 en 2021 et à 361 000 en 2022. Désormais, le nouveau plan triennal annoncé le 30 octobre 2020 a revu en hausse le seuil d’immigration pour faire face à la pénurie d’emploi au Canada. Ainsi, ce sont 401 000 résidents permanents qui seront accueillis en 2021, 411 000 en 2022 et 421 000 en 2023. Ce qui porte à un total de 1 233 000 nouveaux arrivants pour les trois prochaines années à venir.

Selon Marco E. L. Mendicino, la pandémie a mis en évidence la contribution des immigrants au bien-être de nos communautés et dans tous les secteurs de l’économie. Il explique que le système de soins de santé a besoin des immigrants pour assurer la sécurité et la santé des Canadiens. « D’autres industries, telles que les entreprises de technologies de l’information ainsi que nos agriculteurs et producteurs, ont également besoin du talent des nouveaux arrivants pour maintenir leurs chaînes d’approvisionnement, développer leurs activités et, ainsi, créer davantage d’emplois pour les Canadiens », fait valoir le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté.

L’immigration pour « traverser » la pandémie de la COVID-19

« Les Canadiens ont vu à quel point les nouveaux arrivants jouent un rôle démesuré dans nos hôpitaux et nos maisons de soins et nous aident à mettre du pain sur la table. Alors que nous envisageons la reprise, les nouveaux arrivants créent des emplois non seulement en donnant à nos entreprises les compétences dont elles ont besoin pour prospérer, mais aussi en créant eux-mêmes des entreprises. »

 – L’honorable Marco E. L. Mendicino, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

Au dire de M. Mendicino, « l’immigration est essentielle » pour permettre au Canada de « traverser la pandémie », mais aussi pour la reprise économique à court terme et la croissance économique à long terme. C’est pourquoi il estime que le nouveau plan d’immigration « aidera à remédier à certaines de nos pénuries de main-d’œuvre les plus aiguës et à accroître notre population pour maintenir la compétitivité du Canada sur la scène mondiale ».

Faut-il le préciser, ce plan pluriannuel des niveaux reconnaît l’importance de la réunification des familles et l’engagement pris par le Canada à l’échelle mondiale de protéger les personnes les plus à risque au moyen de la réinstallation de réfugiés.

Les principaux éléments du plan sont les suivants :

·  augmentation du nombre d’admissions sur les 3 années visées par le plan afin de combler le déficit en 2020;

·  accent mis sur la croissance économique, avec environ 60 % des admissions qui se situeront dans la catégorie économique;

·  maintien de l’accent sur des approches novatrices et communautaires pour répondre aux besoins divers en matière de main-d’œuvre et de population dans tout le pays;

·  engagement renouvelé à l’égard du renforcement des capacités et de la transformation numérique dans le système d’immigration du Canada pour appuyer les opérations et atténuer l’incidence de la COVID-19 sur le traitement, notamment sur le traitement des demandes;

·  attribution de points additionnels aux candidats francophones dans le cadre d’Entrée express afin de favoriser la croissance des communautés francophones hors Québec;

·   engagement à admettre jusqu’à 500 réfugiés au cours des deux prochaines années dans le cadre du Projet sur la voie d’accès à la mobilité économique, une approche novatrice qui aide les réfugiés qualifiés à demander la résidence permanente par les voies d’immigration économique existantes;

·   voie vers la résidence permanente pour les demandeurs d’asile admissibles qui ont travaillé en première ligne pour lutter contre la pandémie entre le 13 mars et le 14 août 2020, en fournissant des soins directs aux patients dans les établissements de soins de santé.

« Le plan des niveaux d’immigration de 2021-2023 aidera à consolider la place du Canada parmi les premières destinations mondiales des personnes de talent en créant une base solide pour la croissance économique tout en permettant la réunification des membres des familles avec leurs proches et en remplissant les engagements humanitaires du Canada », conclut Marco E. L. Mendicino, ministre de l’Immigration canadienne.

Source : IRCC

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Le Canada recrute massivement

Le Canada recrute massivement

Inscrivez-vous à notre bulletin et recevez par courriel toutes les infos pratiques comme la liste des professions en demande au Canada !

You have Successfully Subscribed!

Fermer
Fermer

bloqueur de publicité détecté

Pour accéder à votre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicité