Immigration au Canada

10 conseils pour préparer votre demande de résidence permanente

Voici quelques conseils pour préparer votre demande de résidence permanente (PR) à soumettre à Citoyenneté et Immigration Canada (CIC).

1. Conservez des copies de vos documents

Conservez les copies complètes de tout ce que vous soumettez à CIC pour vos propres dossiers. Vous devriez savoir ce que votre demande de résidence permanente contenait et ce que vous avez déclaré. Si vous êtes invité à assister à une entrevue où un agent du CIC vous questionnera sur votre dossier, vous devez savoir ce qu’il y avait dans votre demande lorsque vous l’avez soumise.

2. Suivez la liste de contrôle du CIC

Assurez-vous de lire et de comprendre chaque mot de cette liste de contrôle afin que vous sachiez exactement ce qui est demandé. Assurez-vous d’avoir inclus tout ce qu’ils demandent si cela vous est applicable. Vous pouvez également ajouter des documents supplémentaires si vous pensez que votre demande les nécessite pour prouver que vous devriez obtenir une résidence permanente. Rappelez-vous, il incombe au demandeur de prouver qu’il répond aux exigences du programme.

3. N’utilisez pas d’agrafes

Utilisez des trombones ou des pinces relieuses pour réunir les documents de votre application ensemble. Lorsque l’agent du CIC reçoit une demande, il fait un trou dans le coin supérieur gauche des documents et insère une attache pour tenir l’application ensemble. Cela les empêche de supprimer un tas d’agrafes, afin de faciliter la tâche de ces personnes.

4. Remplissez les formulaires sur un ordinateur

Faites remplir les formulaires de demande sur un ordinateur. Ne les écrivez pas à la main. Cela devrait être incontestable à cet âge, mais il est important de le dire et de le répéter. Le fait de compléter le formulaire par voie électronique est plus facile et réduit le risque d’erreurs pouvant ralentir le processus de demande.

5. Ne laissez pas de trous dans le temps

Le CIC veut savoir où vous avez été, pourquoi vous étiez là et quand vous y êtes allé – et c’est juste pour des vacances. Vous devrez également fournir un historique détaillé de vos emplois et de vos études (le cas échéant). Les lacunes dans le temps sont considérées comme des applications incomplètes et retardent ou entravent votre application globale.

6. Soyez complet et précis

Si vous avez besoin de plus d’espace pour une section, utilisez une feuille de papier supplémentaire et soumettez-la avec votre application. Sur le dessus de chaque feuille supplémentaire, écrivez:

  • Le nom du demandeur principal
  • Le numéro de formulaire (par exemple IMM 0008) et
  • Le numéro et / ou la lettre de la section que vous acheminez.

7. Suivez vos colis

Envoyez votre demande par une méthode de suivi comme Poste Express ou un courrier, et enregistrez le reçu. C’est votre preuve que votre demande a été soumise. Et assurez-vous de l’envoyer à l’adresse de droite, qui se trouve sur la liste de contrôle.

8. Communiquez

Si vous avez quelque chose de spécial à dire à l’agent du CIC sur votre cas, incluez-le dans une lettre d’accompagnement.

9. Suivez la date d’expiration de votre passeport

Les demandes peuvent être retardées ou refusées parce que le demandeur n’a pas remarqué que son passeport est invalide ou qu’il est obsolète. Ne soyez pas celui qui fait cette erreur élémentaire.

10. Ne jamais mentir dans votre demande de résidence permanente

Pas même un petit mensonge blanc. Les mensonges peuvent nuire à votre demande de résidence permanente, même si vous ne vous attrapez pas immédiatement. S’il est constaté que vous avez obtenu la résidence permanente par des moyens frauduleux, ce qui inclut la fausse représentation des faits sur votre demande, ils peuvent même enlever la citoyenneté plusieurs années plus tard. Ne le risquez pas. Dites la vérité et rien que la vérité.

Vous pouvez travailler au Canada

Avec nos conseils, vous êtes désormais en mesure d’établir votre résidence principale dans ce pays qui ne cesse d’attirer les Français depuis quelques années. Vous pouvez donc partir travailler au Canada, mais il faut impérativement suivre toutes les démarches nécessaires et vous renseigner sur l’obtention de l’ETA, l’AVE ou d’u Visa.

  • Vous aurez alors besoin d’un permis de travail même si vous êtes Français et cela est obligatoire.
  • Vous devez également formuler une demande pour l’AVE qui sera formulée en parallèle de celle du permis de travail.
  • Pour le Québec, vous devez obtenir en supplément une autorisation que ce soit pour une courte durée ou une longue période.
  • Pour l’obtention du permis, vous devez justifier d’une année d’expérience au minimum que ce soit à l’étranger ou en France.

Il faut noter que de nombreux partenariats ont lieu entre les pays, cela permet de travailler plus facilement au Canada. Si vous êtes en Suisse ou en France, renseignez-vous auprès de votre société, elle aura peut-être des opportunités à vous partager que ce soit pour un travail de quelques mois ou de plusieurs années. Certaines filiales n’hésitent pas à se lancer sur le marché de l’international et le Canada semble être une terre propice à ce développement.

Trouver un travail au Canada sans difficulté majeure

Les profils français sont largement recherchés au Canada et si vous correspondez au poste, vous n’aurez pas de problèmes particuliers pour postuler. Il existe également des sites dédiés qui partagent donc les profils recherchés en fonction du travail. Il y a également des agences qui vous proposent leurs services afin de vous mettre en relation avec ces experts qui sont en quête d’une personne ou de plusieurs candidats. Il ne faut pas oublier les sites des entreprises, car elles sont nombreuses à partager des annonces via une rubrique dédiée, vous pouvez alors postuler directement et en quelques clics seulement.

Vous avez désormais toutes les informations pour travailler au Canada dans les meilleures conditions, mais n’oubliez pas de vous renseigner sur la possibilité d’avoir l’AVE ou l’ATE pour ce séjour. Il ne suffit pas de postuler pour avoir toutes les formalités validées, vous devez dans la plupart des cas demander un permis de travail avant de donner une suite positive à un poste. Cela vous évite également les mauvaises surprises ainsi que les déceptions qui peuvent être importantes en fonction des opportunités obtenues.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Le Canada recrute massivement

Le Canada recrute massivement

Inscrivez-vous à notre bulletin et recevez par courriel toutes les infos pratiques comme la liste des professions en demande au Canada !

You have Successfully Subscribed!

Fermer
Fermer

bloqueur de publicité détecté

Pour accéder à votre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicité